Le Voyage à Nantes | Nantes.Tourisme | Estuaire | Les Tables de Nantes | Les Machines de l’île | Mémorial de l’abolition de l’esclavage

- Château des ducs de Bretagne

Menu principal

Sous menu

Menu professionnels

accessi_vous_etes_ici Accueil - CHATEAU-MUSEE - Le monument - Campanile

Campanile

Tour Château-Nantes
Pose du campanile en juillet 2005 © Régis Routier (Ville de Nantes)

L’histoire de l’entrée principale

Deux tours, appelées tour du Pied de Biche et tour de la Boulangerie, ont été édifiées sous François II en 1466, pour protéger l'entrée, contribuant à donner un aspect de forteresse au Château qui possède toujours son pont-levis.

Côté douve, un campanile pourvu d'une flèche, puis d'une lanterne, surmontait l'entrée. En 1670, à la suite d'un important incendie, le corps de logis formé par le Grand Gouvernement et les tours jumelles est modifié dans son fonctionnement et dans son décor.

Le couronnement du campanile est alors reconstruit et orné d'un fronton avec, au milieu, une horloge. En 1800, l'explosion de la tour des Espagnols détruit à nouveau une aile du Grand Gouvernement et le couronnement du campanile disparaît. Au 19e siècle, les pavillons de tuffeau des tours jumelles ne cesse de se dégrader, le dernier étage est arasé...

Le nouveau campanile
© Cécile Langlois

Le nouveau campanile

L'entrée a fait l'objet d'une restauration à l'identique : le chemin de ronde couvert au niveau des tours jumelles est restitué et le campanile rétabli. Ce dernier a été réalisé d'après un dessin de 1715.

Avec ses six tonnes et ses huit mètres de haut, il respecte entièrement la volumétrie originelle. Il a été travaillé dans du chêne de France et taillé de manière traditionnelle, gage de qualité et de longévité pour l'ouvrage. Son fût hexagonal repose sur une base rectangulaire. Ce qui a représenté un vrai challenge pour les charpentiers des Ateliers Perrault Frères. Le décor est restitué dans l'esprit du 15e siècle, tandis que le couronnement et la lanterne reprennent leur dernier aspect avant l'explosion de 1800. L'épi de faîtage est orné d'une girouette et d'un soleil.

 
 

Navigation secondaire