Le Voyage à Nantes | Nantes.Tourisme | Estuaire | Les Tables de Nantes | Les Machines de l’île | Mémorial de l’abolition de l’esclavage

- Château des ducs de Bretagne

Menu principal

Sous menu

Menu professionnels

accessi_vous_etes_ici Accueil - CHATEAU-MUSEE - Le monument - Pont-levis

Pont-levis

Restauration pont-levis
© Alain Guillard (Château des ducs de Bretagne)

L’entrée principale du Château

Point vulnérable de la forteresse, celle-ci possédait à l'origine une herse et deux portes protégées par des pont-levis à bascule : une grande pour le passage des charrettes et des cavaliers, une plus petite pour le passage des hommes à pied. Le pont dormant en bois permettant l'accès aux deux pont-levis a été remplacé en 1770 par un pont de pierre.

Après avoir été hors service depuis des décennies, ce pont-levis, construit au 15e siècle et modifié au 18e siècle, a été restauré et son mécanisme de levage rétabli.

pont-levis
© Stéphan Ménoret (Ville de Nantes)

Une restauration patrimoniale

Menée sous la conduite de Pascal Prunet, architecte en chef des Monuments historiques, la restitution a nécessité bon nombre de recherches historiques. L'ouvrage a été réalisé par les ateliers Perrault Frères de Saint-Laurent-de-la-Plaine, spécialistes des métiers du bois (charpente, menuiserie), l'entreprise Couliou, également du Maine-et-Loire, pour la partie ferronnerie, et l'entreprise Lefèvre pour la maçonnerie.

En partie basse, le tablier fait office de plancher. En partie haute, sont positionnés les deux bras du balancier pourvus de chaînes. Des contrepoids sont installés à l'arrière, dans le passage du pont, et lestés lors de la bascule. La difficulté d'un tel ouvrage réside dans le positionnement de tous les éléments, de sorte qu'une fois fermés, à la verticale, ils viennent se loger parfaitement dans l'emplacement réservé pour le tablier dans la maçonnerie.

L'ancien pont a été démonté. Les bois anciens récupérables ont été réutilisés, complétés par de nouvelles pièces en chêne, ayant bénéficié de plusieurs dizaines d'années de séchage. Les poutres porteuses sont aujourd'hui dimensionnées de manière à ce que le tablier, accompagné de poutres métalliques en dessous, puisse supporter le passage de véhicules lourds et répondre aux normes de sécurité actuelles.

Cette reconstitution a un caractère de restauration patrimoniale et l'utilisation de ce mécanisme restera exceptionnelle.


 
 

Navigation secondaire