Le Voyage à Nantes | Nantes.Tourisme | Estuaire | Les Tables de Nantes | Les Machines de l’île | Mémorial de l’abolition de l’esclavage

- Château des ducs de Bretagne

Menu principal

Sous menu

Menu professionnels

accessi_vous_etes_ici Accueil - CHATEAU-MUSEE - Le musée - Scénographie

Scénographie

default_alt
Salle 13 : la traite des Noirs et l'esclavage © Martin Argyroglo

Une scénographie contemporaine

Aux 15e et 16e siècles, les souverains transportaient leurs meubles et leurs tapisseries au gré de leurs courts séjours dans les châteaux.

Les salles entièrement restaurées de la résidence ducale sont nues et sans décor historique : le parti choisi a été de faire un musée contemporain, discret par rapport à l'architecture. La mise en scène met donc en valeur le monument et les pièces de collection tout en intégrant les installations multimédias.

Scénographie espace des Jacobins
Espace des Jacobins © Alain Guillard (Château des ducs de Bretagne)

L’agence Jean-François Bodin & associés

La scénographie a été conçue par l'architecte Jean-François Bodin et son équipe. Celui-ci a réalisé, entre autres, l'aménagement du Musée d'Art moderne de la ville de Paris, le musée Matisse de Nice, le CAPC de Bordeaux... Il a souhaité donner l'impression d'une installation « nomade » détachée des murs avec un mobilier « mobile et minimaliste ».

La richesse de la pierre et des murs, le nombre d'œuvres à servir, l'ont conduit en effet à éviter une scénographie trop voyante ou trop attractive qui aurait rajouté une strate visuelle supplémentaire pour le visiteur. Les couleurs sont des camaïeux en harmonie avec les teintes de la pierre. La seule couleur franche introduite a été le rouge, pour la partie non muséale : celle de l'accueil du public.

Jean-François Bodin est également intervenu dans l'espace des Jacobins qui accueille le grand ascenseur, axe central de circulation avec l'escalier de la tour de la Couronne d'or. Sa proposition architecturale a été de ne pas enfermer cet immense vide de 26 m de haut en réintroduisant des planchers sur les niveaux historiques. Le visiteur peut apprécier cette coupe exceptionnelle dans un bâtiment du 15e siècle.

 
 

Navigation secondaire