Le Voyage à Nantes | Nantes.Tourisme | Estuaire | Les Tables de Nantes | Les Machines de l’île | Mémorial de l’abolition de l’esclavage

- Château des ducs de Bretagne

Menu principal

Sous menu

Menu professionnels

accessi_vous_etes_ici Accueil - COLLECTIONS - Le paravent chinois

Le paravent chinois

Paravent à douze feuilles
Dynastie Qing, période Kangxi (1662-1722)
Bois laqué

Un objet présenté dans la salle 14 du musée

Objet-phare de l’exposition La Soie et le Canon FRANCE-CHINE (1700- 1860) qui s’est achevée en novembre 2010, le paravent chinois du musée Guimet reste à Nantes dans le cadre d’une convention de dépôt entre le musée national des arts asiatiques et le musée d’histoire de Nantes.

Ce paravent a été fabriqué en Chine durant le règne de l’empereur Kangxi (1662-1722) pour un riche mandarin. Acheté par les Français à Canton, il est exporté en France durant le 18e siècle. Il subit, usage courant alors, une découpe dans sa hauteur afin de séparer les deux faces décorées, et ainsi multiplier ce décor qui sera ensuite enchâssé dans la boiserie d’un riche appartement parisien. L’ensemble fut démonté il y a quelques années, puis offert au musée Guimet et finalement présenté pour la première fois en France à Nantes à l’occasion de La Soie et le Canon. Depuis novembre 2011, cet objet impressionnant a pris place au musée et permet d’enrichir le thème de la relation de Nantes à la Chine tout en saluant la collaboration exemplaire établie entre le musée Guimet et le musée d’histoire de Nantes.

 
 

Navigation secondaire