Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
Événement passé - Cycle de rencontres

Les civils dans les guerres contemporaines

Du 16 Novembre au 30 Novembre 2013

Dans le cadre de l’exposition En guerres, 1914-1918 / 1939-1945, Nantes / Saint-Nazaire.

 

Les enfants en guerres

À l'invitation du SPIDH (Secrétariat permanent international Droits de l'Homme et gouvernements locaux), Mme Leila Zerrougui, sous-secrétaire générale des Nations unies et représentante spéciale de Ban Ki-Moon "pour les enfants et les conflits armés" était à Nantes pour une conférence-débat sur les enfants dans les conflits armés (avec le cas des enfants combattants ou "enfants-soldats").

Intervenants :

  • Jessica Lecs, avocat au Barreau de Paris, membre d'Avocats sans frontières, parlera de la réponse judiciaire internationale avec l'action de la Cour pénale internationale.  
  • Alain Louyot, journaliste, ancien rédacteur en chef à L'Express et directeur de la rédaction de L'Expansion, membre à vie du jury du Prix Albert-Londres.

 

Violences sexuelles, armes de guerre ?

Il est communément admis que la guerre serait une affaire d'hommes. Pour autant, les femmes, même en tant que civil, subissent ses effets et sont même devenues la cible d'attaques. Par le biais de violences sexuelles commises à l'encontre des femmes, l'ennemi touche à l'intime d'une population, à l'intégrité de ses mères et de ses filles, pouvant même aller jusqu'à s'inscrire dans une politique d'épuration ethnique. Le viol ou l'esclavage sexuel sont un des instruments les plus destructeurs de la guerre sur le long terme en terme d'impact sur les populations.

Projection du film Le viol, arme de guerre de Sabina Subasic et Fabrice Gardel, 2002, 48 minutes.

Intervenants :

  • Louis Guinamard, journaliste et auteur du livre Survivantes, femmes violées dans la guerre en République Démocratique du Congo ;
  • Sabina Subasic, chercheure à l'Institut pour la recherche sur les crimes contre l'humanité et le droit international à l'Université de Sarajevo, auteure, avec Fabrice Gardel, du documentaire Viol, arme de guerre (2002).

 

Juan Boggino, psychanalyste, association TRACES (réseau clinique international sur les traumatismes liés à la violence politique).
Affiche de l'exposition "En guerres" - © Droits réservés
Retour à la liste des événements passés